LA CHIRURGIE PLASTIQUE MAMMAIRE

18 février 2007

*

ARGHIROPOULOS Armelle  1°S2

TREHET Amandine 1°S2

Lycée Georges Brassens

76270 Neufchâtel-en-Bray

Année 2006-2007 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Quels sont les effets de la

.

.

chirurgie plastique

.

.

mammaire sur

.

.

le plan physique et

.

.

psychologique ?

.

.

.

.

.

.

.

Posté par melandmoon à 21:32 - Permalien [#]


*

Sommaire

Introduction

I- La chirurgie plastique mammaire esthétique :

.

I.1) Interview d’un chirurgien et modalités d’intervention :

-Dr Marie-Hélène DENIS, chirurgien plasticien à la Clinique Saint-Hilaire (Rouen) –entretien du 26 Octobre    2006

-Un devis obligatoire (celui-ci est un devis type, pris sur le site du Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)

I.2) La plastie mammaire d’augmentation :

       I.2.1) L’aspect physique l’opération

      I.2.2) L’aspect psychologique : Témoignage d’une patiente ayant subi une augmentation mammaire 

I.3) La plastie mammaire de réduction:

       I.3.1) L’aspect physique, l’opération

       I.3.2) L’aspect psychologique : Témoignage d’une femme ayant subit une réduction accompagnée d’un lifting mammaire

I.4) Le lifting mammaire ou mastopexie

.

II- La chirurgie plastique mammaire réparatrice après mastectomie : 

.

II.1) L’aspect psychologique de la reconstruction

II.2) L’aspect physique de la reconstruction :

       II.2.1) Reconstruire un volume mammaire : 

a)      Par prothèse simple

      b)   Par prothèse d'expansion

      c)  Par lambeau

       II.2.2) Symétriser le sein controlatéral

       II.2.3) Reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire

Conclusion 

Posté par melandmoon à 21:44 - Permalien [#]

*

Introduction :

Le sein (mot venant du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli », qui désignait notamment un pli de la toge recouvrant la poitrine. Son emploi au figuré l'a fait désigner la partie du corps correspondant) est un organe constitué d'un tissu graisseux (adipeux) qui repose sur les muscles pectoraux.

Chez la femme, sa principale fonction est la lactation. Il comporte 15 à 25 lobules faits de glandes mammaires responsables de la sécrétion du lait. Celui-ci est conduit par les canaux galactophores vers le mamelon. Les seins sont soutenus par la peau et un tissu fibreux qui pénètrent à l'intérieur de la glande mammaire, participant ainsi à leur maintien.

Chez l'homme, les seins demeurent immatures et ne contiennent pas de glandes mammaires. Ils n'ont aucun rôle.

sch_ma_d_un_sein

Mais bien plus que de simples organes, les seins sont des symboles de féminité et de fécondité. Ils ont une grande importance dans la vision que chaque femme a de son propre corps, dans le sentiment qu’elle a de sa beauté et de sa séduction. Pourtant, peu de femmes sont réellement satisfaites de leurs seins *. C’est pourquoi certaines d’entre elles ont recours à la chirurgie.

La chirurgie en général est la partie de la thérapeutique qui met en œuvre des procédés manuels et l'usage d'instruments, et qui groupe elle-même diverses spécialités selon les organes ou appareils intéressés, les buts recherchés.

Qu’est ce que la chirurgie plastique?

Voici la définition que propose le Syndicat national de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique (France):

«Appellation globale de notre spécialité, elle englobe la totalité des interventions qui modifient, réparent ou embellissent les téguments et les formes. On distingue :

-  la chirurgie Réparatrice qui apporte une transformation allant de "l’anormal ou pathologique" vers le "normal", exemple (…) les séquelles d’accidents ou de chirurgie destructrice après cancer. Il s’agit de réparer un défaut et de tendre vers la plus grande amélioration possible mais en apportant en contrepartie des cicatrices et parfois des opérations répétées. (...).

-  la chirurgie Esthétique qui fait passer du "normal" vers le "beau" hors contexte de maladie (...). »

La chirurgie plastique des seins (ou chirurgie mammaire ou mammoplastie) est une intervention chirurgicale, esthétique ou réparatrice pratiquée sur le sein.

En dehors de la chirurgie des seins, il n’existe à ce jour aucune forme de traitement (crème, hormone, massage ou exercice physique) qui permettra de remodeler les seins de façon permanente.

I- Dans le cadre esthétique, la mammoplastie permet donc de donner ou redonner un bel aspect physique à la poitrine pour que la patiente se sente mieux dans son corps et dans sa tête :

- si le volume des seins est considéré comme insuffisant, on met en place des prothèses de seins lors d’une augmentation mammaire

- si il y a hypertrophie, on procède à une réduction mammaire

- si la poitrine tombe, s’est vidée du haut (distension de la peau liée au temps et aux agressions extérieures) et qu’il a pas d’hypertrophie, il s’agit d’une mastopexie (ou lifting mammaire)

II- Dans le cadre réparateur, après un cancer du sein et d’une ablation d’un sein, elle permet de reconstruire la poitrine pour redonner à la femme sa féminité et éviter un traumatisme :

- Par reconstruction du volume du sein amputé 

- Puis par symétrisation avec l’autre sein

- Et enfin par la reconstruction du mamelon



*Les problèmes de poitrine n'existent pas uniquement chez les femmes. Une poitrine trop visible chez les hommes peut constituer également un réel handicap qui se corrige facilement grâce à la gynécomastie mais ne sera pas abordé ici.

Posté par melandmoon à 21:50 - Permalien [#]

*

.

.

.

.

I- La chirurgie plastique mammaire

.

esthétique :

.

.

.

.

Posté par melandmoon à 21:56 - Permalien [#]

*

I.1) Interview d’un chirurgien et modalités d’intervention :

.

Dr Marie-Hélène DENIS, chirurgien plasticien à

la Clinique Saint-Hilaire

(Rouen) – entretien du 26 Octobre 2006.

.

L’entretien se déroule sous forme de questionnaire à propos de la chirurgie mammaire.

1) Que représente la chirurgie mammaire par rapport à l’ensemble de la chirurgie esthétique ?

Elle représente environ la moitié des opérations que j’effectue (en revanche je ne refais pas les nez ; les patientes sont peu souvent satisfaites du résultat).

2) Quel type de patiente se présente à vous?

Toutes les catégories sociales et toutes les tranches d’âge se présentent à moi.

Pour le lifting mammaire, les femmes souhaitant se faire opérer ont en général eu des enfants (allaitement)  ou ont subi une perte de poids plus ou moins importante. Une forte motivation est requise car il reste des cicatrices visibles après l’opération.

Dans le cas de la réduction mammaire, la démarche est esthétique mais surtout fonctionnelle. Les femmes atteintes d’hypertrophie mammaire sont gênées dans leur vie quotidienne ce qui entraine des difficultés pour faire du sport, des problèmes de dos importants. Cette opération est remboursée par la sécurité sociale. Néanmoins, il est préférable d’attendre la fin de la croissance, et avoir une certaine maturité pour subir l’intervention. En revanche, dans certains cas extrêmes, on peut opérer avant la fin de la puberté si cela est nécessaire. Par exemple, l’an dernier une jeune patiente de 15ans s’est présentée pour une réduction avec pour taille de poitrine 115 double G. Même si sa croissance n’était pas achevée, une opération était nécessaire car cette taille empêchait la jeune fille de vivre dans des conditions normales (gêne perpétuelle et complexe physique) et ses seins auraient continué de grossir.

Quelque soit le type d’opération chirurgicale mammaire, les patientes doivent être très motivées et réfléchies.

3) Comment se déroule la première consultation avec la patiente?

Pour commencer, le docteur pose des questions à la patiente, il rempli son dossier administratif (nom, prénom, adresse, nom du médecin généraliste), antécédents chirurgicaux, médicaux et familiaux (diabète, fumeur...). Pour résumer, le chirurgien établit le contexte médical de la patiente, pour repérer les contre-indications à la pratique de la chirurgie. Ensuite, les détails plus personnels sont abordés. La patiente parle avec objectivité de la raison de sa présence (volume, chute des seins...) puis du vécu de la poitrine (celui ci peut être une mauvaise indication si les raisons de la présence sont seulement psychologiques et non objectives).

Le chirurgien prend des mesures de la poitrine de la patiente, des photos, annonce l’indication (si la chirurgie peut être pratiquée ou non), puis explique la technique utilisée, le déroulement de l’opération ainsi que les risques et complications encourus. Pour finir, le chirurgien complète son explication par des documents écrits donnés à la patiente.

Cette première consultation dure environ une heure. Suivant ce rendez-vous la patiente revient ou non.

4) Combien y a-t-il de consultations avec le chirurgien avant l’intervention chirurgicale?

Il y a deux rendez-vous au minimum avant une intervention. Lors de ce deuxième rendez-vous la patiente obtient un devis, divers papiers et une ordonnance préopératoire. Mais le rôle du chirurgien est de savoir si l’opération est nécessaire, car il y a des patientes « instables » où la chirurgie n’est pas une solution.

5) Pourquoi les femmes qui se rétractent-elles après un ou plusieurs rendez-vous ?

Certaines patientes viennent juste pour être renseignées sur la chirurgie mammaire. Celles qui se rétractent sont rares et le font pour deux raisons principales : Soit pour une question financière (l‘augmentation et lifting n’étant pas pris en charge par la sécurité sociale, et le coût entre 2500 et 4000 € selon le chirurgien) ; soit car la patiente n’est pas assez motivée pour l’opération, qu’elle a peur des risques encourus.

6) Pour quelles raisons les patientes veulent-elles se faire opérer ?

Les patientes veulent se faire opérer pour une raison esthétique, elles ont en général une grande difficulté à assumer leur physique. Celui-ci ne nécessite pas forcément toujours de la chirurgie esthétique mais plutôt dans certains cas d’un rendez-vous  chez le psychologue. Par exemple, un jour, une jeune femme de 23 ans est venue me voir pour une réduction mammaire. Son problème n’était pas du tout physique (cette jeune femme faisait 1m75 et du 95D, ses seins étaient parfaits et en totale harmonie avec son corps), il relevait du psychologique, la patiente ayant vécu une mauvaise expérience auprès des hommes avec sa poitrine (elle n’acceptait pas le regard des hommes sur elle).

D’autres patientes essaient de manipuler les chirurgiens en les amadouant, ventant leur mérite, en leur faisant des compliments sur leur travail car elles ne sont pas opérables et ont déjà consulté d’autres chirurgiens qui ont refusé de les opérer.

Il y a également des patientes qui souhaitent se faire opérer car elles ont un souci de perfection. Ces femmes sont préoccupées par leur image, elles nécessitent aussi une réorientation psychologique. Ces cas sont rares mais il faut être vigilant et se méfier de ces « manipulatrices » qui sont le plus souvent source de problèmes.

7) Sont-elles toujours satisfaites ?

Leur satisfaction est plus ou moins mitigée, en générale elles sont contentes du résultat obtenu. L’opération qui a le plus de succès est l’augmentation.

8) Quel type de prothèse utilisez-vous peut-on les garder  toute la vie ?

J’utilise des prothèses rondes micro texturés en silicone. Non, les prothèses sont des corps étrangers qui s’usent. Il faut les changer tous les dix ans mais cela varie selon le mode de vie de la patiente.

9) Y a-t-il beaucoup de complications ?

Pour avoir un minimum de complications, le chirurgien doit maîtriser sa technique et adapter le geste à sa patiente. C’est le rôle du chirurgien d’évaluer les risques.

Pour les limiter la patiente doit être suivie régulièrement pour voir l’évolution de l’opération car certaines poitrines ne supporte pas l’intervention, cela entraine donc un rejet des prothèses. Le risque est d’autant plus important quand il y a plusieurs opérations.

Posté par melandmoon à 21:57 - Permalien [#]

*

Un devis obligatoire (celui-ci est un devis type, pris sur le site du Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)

.

.

La Chirurgie Esthétique est un acte médical à part entière :

  • initié lors du colloque singulier entre le patient et le chirurgien

  • formalisé par la signature du devis ;

  • confirmé par la déclaration de consentement éclairé.

Pour exécuter un acte opératoire, le praticien doit utiliser un plateau technique lourd et s’assurer la participation de plusieurs collaborateurs : c’est un travail d’équipe générateur d’investissements et donc de frais. Pour une totale clarté du consommateur, le législateur a, par un arrêté du 17 octobre 1996, rendu le devis obligatoire

Exemple type……..

"DEVIS CONCERNANT UN ACTE MEDICO-CHIRURGICAL A VISEE ESTHETIQUE"

Le présent document a pour objet de donner à la personne examinée toutes les informations pratiques utiles à sa prise de décision concernant l'acte envisagé depuis le.

À savoir :

- Cet acte nécessite une anesthésie :

En cas de consentement du patient, il sera réalisé par le Docteur ….. Ayant la spécialité de CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE reconnue officiellement par le Conseil de l'Ordre des Médecins du département de …auprès duquel il est inscrit sous le numéro … . Il est garanti pour cet acte en responsabilité civile professionnelle.

Au bénéfice de Mme …………né(e) le ……..

A

la CLINIQUE

……….code SS …………

A la date du :

Pour un Coût global (TTC) de :

- Frais d'hospitalisation

- Frais de bloc opératoire

- Honoraires du chirurgien

- Honoraires d'anesthésie

- Coût du matériel implanté ou produit injectable à visée esthétique Soit un TOTAL de

Non compris le supplément chambre seule, le forfait journalier, le téléphone, la télévision et autres prestations optionnelles demandées par le patient.

Lorsque des dispositifs médicaux ou des produits injectables à visée esthétique sont utilisés, ils doivent être autorisés officiellement. Les références en seront détaillées sur la facture (marque, fabricant, n° de série, lot...).

A titre indicatif : jours d'arrêts de travail peuvent se révéler nécessaires. Le prix détaillé comprend les soins post opératoires pendant 6 mois. S'agissant d'un acte uniquement à visée esthétique, les examens, l'intervention, les prescriptions et l'arrêt de travail éventuel ne pourront être pris en charge par l'Assurance Maladie.

Les résultats des examens suivants seront fournis avant l'intervention : TP TCK NFS

N.B. : il est à signaler que le coût des examens préopératoires n'est pas compris dans ce décompte.

D'un commun accord, il est convenu que doit être respecté un délai minimum de... jours entre la remise de ce document et l'intervention éventuelle. C'est un délai de réflexion avant toute décision, pour le praticien comme pour la personne examinée. Pendant cette période, il ne peut être exigé ou obtenu de la personne examinée, directement ou indirectement, à quelque titre que ce soit, ni sous quelque forme que ce soit, une contrepartie quelconque, ni aucun engagement, à l'exception du prix de la consultation. Ce délai peut toutefois être réduit à sept jours, à la demande expresse de la personne examinée, qui devra mentionner elle-même, de manière manuscrite et signée, cette demande sur le présent devis. Devis établi en double exemplaire, le 30/05/2000

Acceptation du devis par la personne examinée, le

Signature de la personne examinée :
Mme ………….

(Date et mention " Lu et Approuvé " manuscrite)

Posté par melandmoon à 21:58 - Permalien [#]

*

On trouve trois types de chirurgie esthétique mammaire proposés aux femmes :

I.2) La plastie mammaire d’augmentation :

Cette intervention a pour but concret d’augmenter la taille de la poitrine par prothèses d’une patiente atteinte d’hypoplasie mammaire et lui permettre de se sentir plus femme. Cette hypoplasie peut exister depuis la puberté ou bien suite à une grossesse suivie d’allaitement ou un amaigrissement important. Cette opération n’est pas prise en charge par l’Assurance-Maladie. Le prix d’une augmentation mammaire s’élève d’environ 3000€ à 4800€ selon la renommée du chirurgien, le type d’implant et le lieu d’hospitalisation (clinique plus chère que l’hôpital).

       I.2.1) L’aspect physique l’opération :

Les implants mammaires utilisés sont composés d’une enveloppe et d’un produit de remplissage. L’enveloppe est toujours constituée de silicone élastique lisse ou micro-texturée (rugueuse). Quant aux différents produits de remplissage, seul le sérum physiologique (ou solution saline) et le silicone sont autorisés en France au jour d’aujourd’hui. Les implants au sérum physiologique peuvent être remplis par les chirurgiens lors de l’intervention selon le volume souhaité. Les formes des prothèses mammaire sont au nombre de trois : Les implants ronds, les implants anatomiques et les implants asymétriques.

Implants Anatomiques à paroi micro texturée

prothese_mammaire_forme_anatomique___surface_textur_e

Sans_titre

De forme anatomique

Implants Ronds

                   À paroi lisse                        .          À paroi micro texturée

proth_ses_mammaire_pr__remplies_gel_de_silicone_paroi_lisseprothese_mammaire_forme_ronde_gel_de_silicone___surface_textur_e

Avant                                       Après

Prothèses mammaires de forme ronde

Avant                                                 Après

Prothèses mammaires de forme asymétrique (plus rares que les autres)

L’avant opération :

Un bilan préopératoire est établit après une ou plusieurs consultations avec le chirurgien, il est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation 48 heures au plus tard avec l’intervention. Il s’agit le plus souvent d’une anesthésie générale classique, durant laquelle la patiente est totalement endormie. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

L’hospitalisation dure environ 24 heures.

L’emplacement de la cicatrice, la situation de la prothèse par rapport au muscle, le type et la taille de la prothèse sont décidés en consultation, en fonction notamment du contexte anatomique et des désirs exprimés par la patiente.

Pendant l’opération :

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Les principes de base communs sont toutefois utilisés ; la mise en place de l’implant se fait par une courte incision située sur l’aréole, le pli sous mammaire soit dans la région de l’aisselle.

Voies d’abord pour la mise en place de l’implant en chirurgie esthétique

La prothèse  peut être placée :

-         derrière la glande mammaire et devant le grand muscle pectoral

-         derrière la glande et derrière le grand muscle pectoral.

L’intervention est toutefois moins risquée et moins douloureuse devant le muscle pectoral.

L’image de gauche représente un sein lorsque la prothèse est placée devant le muscle pectoral et celle de droite derrière le muscle pectoral

L’après intervention :

Les suites opératoires peuvent être douloureuses les premiers jours, les patientes ont alors recours a des antalgiques pendant quelques jours. Des œdèmes (gonflements) et ecchymoses (bleus) des seins sont présents et gène l’élévation des bras durant les premiers jours.

Le premier pansement est retiré au bout de 48 heures et remplacé par un pansement plus léger. La patiente est revue en consultation deux à trois jours plus tard afin  que le chirurgien lui mette en place un soutien gorge spécialisé assurant une bonne contention de la nouvelle poitrine. Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois nuit et jour. D’autre part un arrêt de travail est largement conseillé de huit à quinze jours. Il vaut mieux attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive quelle qu’elle soit.

Le résultat :

Il peut être apprécié à partir du troisième mois, délai nécessaire à l’assouplissement des seins et à la stabilisation des prothèses. Quant au volume définitif, il est visible à partir du quatrième au sixième mois. L’implant à une durée de vie incertaine que l’on ne peut estimer, cela dépendra de la patiente.

Les Complications possibles:

Les complications envisageables peuvent être dues soit à l’anesthésie, soit au geste chirurgical.

-L’anesthésie peut entrainer une réaction imprévisible plus ou moins facile à maitriser ; le fait d’avoir recours à un anesthésiste parfaitement compétent exerçant dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus deviennent négligeables.

-En ce qui concerne l’acte chirurgical, une infection peut survenir et nécessite un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical. Un hématome qui apparait peut nécessiter un geste d’évacuation de la prothèse ainsi qu’une formation de plis (ou de vagues) ou bien d’une coque (forme de rejet de la prothèse par le corps). La prothèse peut aussi subir une rupture ou un dégonflement partiel ou total, rapide ou lent qui entraine aussi l’évacuation de l’implant.

Allaitement, Durée de vie des implants:

L’allaitement reste possible après une opération, toutefois il est préférable d’attendre un an avant le commencement d’une grossesse.

Les implants doivent être changés  au cours de la vie, cependant leur durée de vie varie d’une patiente à l’autre.

Quelques autres exemples de prothèses mammaires (ci-dessous)

    
Patiente de vingt ans présentant une hypotrophie mammaire liée à une anorexie mentale alors guérie. Mise en place d’implants anatomiques en silicone par voie sous mammaire.

    
Patiente de quarante ans souhaitant une
augmentation de sa poitrine. Implantation de prothèse ronde par voie péri-aréolaire.

   
Patiente de trente quatre ans souhaitant une
augmentation de sa poitrine. Implantation par voie péri-aréolaire de prothèses asymétriques .

    
Patiente de trente huit ans souhaitant, après plusieurs grossesses et un amaigrissement de 17 kilos,
retrouver sa poitrine qui avait fondu. Mise en place par voie péri-aréolaire d’implants en silicone asymétriques.

Conclusion sur l’augmentation mammaire :

L’augmentation mammaire est en fin de compte une des chirurgies mammaires les plus pratiquée face à la forte demande des patientes. Cependant il reste un acte chirurgical comportant des inconvénients.  Avoir recours à un chirurgien plasticien qualifié garanti un résultat satisfaisant et une prise de risques moindres.

Cette intervention permet un résultat rapide et souvent harmonieux même si les patientes devront certainement se faire réopérer au cours de leur vie pour changer la prothèse.

Posté par melandmoon à 22:09 - Permalien [#]